Dordogne - Perigord
Histoire archéologique des Eyzies










Les Eyzies, un lieu habité par les hommes depuis les temps préhistoriques.

Historique du Musée National de Préhistoire
Faire la constatation de la pérennité de l'habitat accroché à la falaise des Eyzies est une banalité nécessaire. L'emplacement privilégié de sa terrasse supérieure dominant un vaste territoire de chasse et un lieu de passage obligatoire des hardes de rennes, fut sans doute la première des raisons à dicter le choix des Magdaléniens il y a 12 000 ans. Des traces de leur installation subsistent encore, coincées entre les deux corps de bâtiment du château, là où elles furent découvertes et fouillées au début du XXe siècle. Mais entre ces deux extrêmes, et après un intermède médiéval encore bien mal connu auquel on doit probablement les nombreux stigmates laissés dans la roche (trous de poteaux et de poutres, marliers et cluzeaux), l'histoire du château des Eyzies mérite que l'on s'y attarde. Contrairement aux assertions de la littérature traditionnelle, cette solide bâtisse est une création relativement récente dont l'érection est intimement liée à l'histoire privée de la famille de Beynac. Lire la suite
 
L'oeuvre de Denis Peyrony (1869-1954).
L'histoire archéologique des Eyzies commence officiellement en 1863 lorsque Lartet et Christy entreprennent les fouilles de la grotte des Eyzies (ou grotte Richard). En quelques mois, ils découvrent et exploitent plusieurs gisements en recherchant les preuves de l'existence d'un homme antédiluvien. Ainsi, les gisements de Gorge Enfer, de Laugerie-Haute, du Moustier et de la Madeleine, sont-ils révélés au monde scientifique. Après eux et suite à leur publication des Reliquiae Aquitanicae en 1875, découvertes fortuites et fouilles organisées se multiplient (Cro-Magnon, Laugerie-Basse, etc..), attirant aussi bien des collectionneurs de belles pièces que les premiers vrais préhistoriens comme E. Rivière, E. Cartailhac, L. Capitan. En 1891, Denis Peyrony, périgourdin pure souche né 22 ans auparavant à Cussac (Dordogne), est nommé instituteur aux Eyzies. En 1894, sa rencontre avec le Dr. Capitan de 15 ans son aîné, lui inocule le virus de la préhistoire...
Lire la suite
Retour

Chroniques de la préhistoire

Dordogne - Périgord


La DordogneComment venirMétéoContactDevenir adhérentMon comptePhotographes© 1997 Création Arachnis - Tous droits réservés